Articles

Affichage des articles du mars, 2018

Le grand malentendu

La crise profonde du mouvement indépendantiste québécois est loin d’être résolue. La rupture entre Martine Ouellet, cheffe du Bloc québécois, et la majorité de ses députés, n’en est que le plus récent symptôme. Mme Ouellet et son équipe veulent donner au Bloc québécois une orientation clairement indépendantiste, tandis que les sept démissionnaires demeurent attachés à la notion très vague de « défense des intérêts du Québec ». Le retour de Jean-Martin Aussant au Parti québécois, avec toutes les contorsions rhétoriques qu’elle a demandé, ne fait que mettre en relief l’incapacité du PQ à clarifier sa démarche souverainiste : mettre à jour quelques études est une caricature d’approche bureaucratique et le contraire d’un appel à la mobilisation. La troisième place du PQ dans les sondages, une tendance lourde depuis plus d’un an, laisse présager une nouvelle crise majeure dans ce parti au lendemain des élections du 1er octobre. La situation actuelle du Bloc pourrait être un avant-goût de c…